Geek inside !

Image

Quand j’étais petite, mes parents ont acheté un des premiers ordinateurs familiaux sorti en 1984. J’étais très fière de dire à mes copines que j’avais un VG5000 dans ma chambre ( google image est ton ami si tu veux voir à quoi il ressemblait). Je jouais à des jeux vidéos avec des graphismes disons…euh…incertains.
Alors quand on a commencé à voir des space invaders posés par un artiste un peu partout dans Paris, j’ai aimé et mon fils aussi. On s’amusait à essayer de les dénicher quand on était en balade dans la capitale et ça occupe bien les enfants quand on tourne pour cherche une place pour se garer pas trop loin du marché Saint-Pierre.
Mes filles sont toujours gâtées en ce qui concerne les cousettes de maman mais pour mon grand pré-ado, ça devient compliqué.
Il est quand même fan de son petit space invader qu’il met quelquefois dans son sac à dos et même sous son oreiller.
Il m’en a d’ailleurs commandé d’autres. Allez, je vous laisse le découvrir :
( un clic pour agrandir les images)

space invader

space invader1
space invader3
space invader5
space invaders

Publicités

Jolies étiquettes

J’avais complétement craqué sur ce tissu acheté chez Motif Personnel. J’ai mis du temps à savoir ce que j’allais en faire : un sac, une pochette, un panier en tissu….et puis voilà j’ai récidivé, le crochet a pris le dessus sur la machine à coudre.

J’ai donc réalisé de petites étiquettes qui vont aller se poser sur le mur à côté de ma MAC ( en plus on améliore son anglais ), il m’en faut une autre que j’accrocherai à l’anse de mon panier à laine que je vous montrerai très bientôt.

ImageImageImageImage

Crochet addict

Me voilà avec une nouvelle lubie : les cadres au crochet.
Après en avoir vu un peu partout, j’ai eu très envie d’en faire également. (Je voudrais vous poster des liens vers d’autres merveilles mais je n’y arrive pas ce soir, j’éditerai demain si ça veut bien fonctionner)
J’ai voulu mettre en valeur ce tissu Kokka avec ces machines à écrire qui me rappellent mon enfance. Ma mère était sténo-dactylo et elle travaillait à la maison quand j’étais petite( pionnière du télétravail ! ) et j’aimais tellement jouer avec sa machine à écrire qui devait être forcément orange à cette époque là si mes souvenirs sont bons.
J’ai beaucoup de tissus à motifs que je suis entrain de mettre en valeur de la même façon, je vous montrerai la suite très vite !

Image

 

 

Image

Première expo-vente !

Je n’avais pas abandonné le blog, je n’étais pas très loin, occupée à coudre quelques mobiles nuages.

Le Katara Art Center ( le Katara est un village culturel sur le front de mer ) accueille mes mobiles nuages dans sa librairie.

C’est un lieu qui posséde des galeries d’art, un pop up store, qui organise des rencontres littéraires, des conférences autour du design, des expos de designers et de créateurs etc…

J’ai dorénavant un peu plus de temps à consacrer à mes aiguilles et pleins de nouveaux projets en cours.

Image

J’ai récupéré sur Instagram une photo de mon nouveau modèle de nuage japonisant, je vous en montrerai d’autres dès que la lumière sera correcte pour faire de jolis clichés.

 

Image